Tout savoir sur l’origine du Kéfir d’eau

kéfir d'eau

Beaucoup de gens connaissent les grains de kéfir de lait, mais qu’en est-il des grains de kéfir d’eau ? D’où vient cette culture, et en quoi diffère-t-elle du kéfir de lait ?

Bien que les deux produits soient fabriqués à partir de “grains”, il ne s’agit pas de véritables grains comme le blé ou le seigle, mais plutôt de grappes de bactéries et de levures vivant en symbiose et maintenues ensemble par un polysaccharide (dextran) produit par Lactobacillus higarii. Ces grappes de bactéries, de levures et de polysaccharides ressemblent à de petits cristaux, ou “grains” de gelée. Les bactéries et les levures présentes dans les grains utilisent le sucre pour produire de l’acide lactique, de l’éthanol (en petite quantité) et du dioxyde de carbone.

Origines de l’appellation “Kéfir d’eau”

Les grains de kéfir d’eau sont connus sous différents noms, mais le plus souvent ils sont appelés tibicos, cristaux d’eau japonais et abeilles de Californie. On les appelle aussi parfois Abeilles australiennes, Abeilles africaines, Abeilles à gingembre, Plante de gingembre, Riz de mer ou Aqua Gems, pour n’en citer que quelques-unes.

Différents pays les appellent par des noms différents. En Allemagne, elles peuvent s’appeler Piltz ; en Italie, Kefir di Frutta ; et en France, kéfir de fruits mais aussi kéfir d’eau. Au Mexique, le tibicos (ou tibi) est utilisé pour fabriquer une boisson fermentée appelée Tepache, à base d’ananas, de sucre brun et de cannelle.

En raison de la nature très active des bactéries et des levures présentes dans les grains de kéfir d’eau, il existe de nombreuses variantes de la culture exacte qui produit la boisson pétillante à base de kéfir d’eau.

Quelles sont les origines du kéfir d’eau ?

On ne sait pas exactement sont origine. Cependant, selon certaines recherches, la culture du “tibicos” (kéfir de fruit) se forme sur le cactus Opuntia sous forme de grains durs qui peuvent être reconstitués dans de l’eau sucrée et continuer à se développer. D’ailleurs il existe des documents datant de la fin du XIXe siècle sur l’utilisation de grains de kéfir dans des boissons fermentées fabriquées à partir du jus de figue de Barbarie.

Il existe également des traces historique du kéfir, au Tibet, dans les montagnes du Caucase et dans la péninsule sud de l’Ukraine. Il est d’autant plus difficile de déterminer le lieu d’origine que les cultures de kéfir d’eau sont présentes dans le monde entier et qu’il n’existe pas deux cultures identiques. Malgré le peu de données historiques sur l’origine du kéfir, il semble probable qu’il soit utilisé depuis de nombreux siècles.

Comment l’utiliser ?

Quel que soit le nom donné aux grains de kéfir d’eau ou la composition exacte de la culture, la technique d’utilisation est fondamentalement la même dans le monde entier. Ajoutez-les à de l’eau sucrée et laissez-les se cultiver pendant un jour ou deux. Vous obtiendrez alors une boisson gazeuse pleine de bienfaits pour la santé !

Si vous ne tolérez pas les produits laitiers, ou si vous cherchez simplement une alternative aux sodas vendus en grande surface, les boissons à base d’eau de kéfir peuvent être un moyen amusant, facile et savoureux d’étancher votre soif tout en ajoutant plus de probiotiques à votre régime alimentaire.

Alors lancez-vous !

Que vous commenciez tout juste à explorer l’univers des aliments fermentés ou que vous soyez déjà un adepte de la fermentation, vous trouverez en ligne de nombreux conseils pour fabriquez vos propres fermentations. Alors vous n’avez plus qu’à vous lancer !

Articles récents

Produits pouvant vous intéresser