Huile de CBD : Bienfaits, Utilisation, Effets secondaires

collection huiles de cbd

Sommaire

Le CBD est incontestablement le produit de santé à la mode. On constate un engouement certain pour ce cannabinoïde dont l’utilisation se décline dans de nombreux produits et formats : fleurs, huiles sublinguales, bonbons, cosmétique, etc. Si l’on prête au cannabidiol (CBD) de nombreuses vertus potentielles, force est de constater qu’il soulève des questions et fait parfois l’objet de confusions : qu’est-ce que le CBD ? Qu’est-ce que l’huile de CBD ? Quelles sont ses vertus potentielles ? Le CBD provoque-t-il des effets secondaires ? Comment puis-je choisir le dosage qui me convient et comment choisir parmi toutes les offres disponibles en boutique et sur internet ? 

Dans ce dossier, nous vous proposons tout d’abord une analyse exhaustive du CBD et plus précisément de l’huile de CBD. Puis nous répondrons aux questions les plus fréquentes relatives à ce produit. Enfin nous vous guiderons pour bien choisir votre huile de CBD. 

Pour commencer, qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, un cannabinoïde issu du cannabis

Chanvre, cannabis, marijuana…Mais quelles sont les différences ? En fait il s’agit d’une seule et même plante, le cannabis. 

En effet, la plante Cannabis sativa contient des plants dont les concentrations en cannabinoïdes sont différentes. Ainsi le chanvre désigne les variétés contenant du CBD en quantité abondante mais des quantités faibles de THC, soit inférieures à 0,2% en Union Européenne. A contrario, le terme “marijuana” décrit généralement les variétés à plus forte concentration en THC et fait référence au cannabis récréatif, illégal dans la plupart des pays.  

En outre, le chanvre contient plus d’une centaine de cannabinoïdes dont les plus abondants sont le CBD et le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) ou encore le CBG dans une moindre mesure. Les cannabinoïdes correspondent aux principes actifs du chanvre et seraient bénéfiques pour la santé, comme nous le verrons dans la suite de cet article. C’est pourquoi ils font l’objet d’un nombre croissant d’études scientifiques à travers le monde. 

Le CBD ne provoque pas d’effet psychotrope, du moins en théorie

Contrairement à son cousin, la consommation de CBD ne provoque pas de perte de contrôle et n’altère pas les fonctions cognitives, ce qui explique en partie sa popularité auprès du grand public.  

C’est ce que nous explique le docteur Junella Chin médecin ostéopathe et expert en cannabis médical : 

“Le CBD est la partie non psychoactive de la plante, ce qui signifie que vous n’aurez pas d’effets comme l’euphorie”, “Vous ne vous sentirez pas sédaté ou altéré de quelque manière que ce soit”.

Il y a deux exceptions possibles à cette règle. La première est que certaines personnes, pour des raisons inconnues, réagissent simplement différemment au CBD. Selon le Dr Chin, environ 5% des personnes ressentent une altération de leur fonction cognitive après avoir consommé du CBD;  chacun réagit différemment aux compléments alimentaires et il en est de même pour le CBD. C’est pourquoi si vous n’en avez jamais pris auparavant, il est conseillé de commencer par petites doses et d’augmenter progressivement en fonction des effets ressentis. 

La seconde chose qui puisse expliquer d’éventuels effets psychotropes est la qualité de l’huile et sa concentration en THC. Nous y reviendrons dans la suite du document mais il est recommandé de choisir des huiles de cbd Bio de haute qualité et dépourvues de THC ; à défaut, il est conseillé de vérifier que les concentrations en THC ne dépassent pas la réglementation en vigueur <0,2% car certaines huiles de CBD et fleurs dépassent ce seuil réglementaire.

Comment le CBD agit sur l’organisme ?

Il agit sur notre système endocannabinoïde

Le CBD et le THC interagissent avec notre corps de diverses manières. Les études actuelles montrent qu’ils imitent et augmentent les effets des cannabinoïdes endogène (c’est à dire présents dans notre corps). En effet, notre corps produit des molécules dont la structure est semblable à celle des cannabinoïdes présents de la cannabis (phytocannabinoïdes), d’où cette appellation. Plus largement, ces “endocannabinoïdes” font partie de ce que les scientifiques appellent le “système endocannabinoïde”; un vaste sujet dont nous dresserons seulement ici les contours. 

La découverte du système endocannabinoïde a considérablement fait progresser notre compréhension de la santé et des maladies. Elle a des implications majeures dans presque tous les domaines de la science médicale et permet d’expliquer comment et pourquoi le CBD et le THC sont des composés si polyvalents – et pourquoi le cannabis est une plante si largement consommée, malgré son statut légal encore flou dans de nombreux pays.

En effet, le système endocannabinoïde joue un rôle crucial dans la régulation d’un large éventail de processus physiologiques qui affectent notre vie quotidienne : l’humeur, le niveau d’énergie, la santé intestinale, notre système immunitaire, la pression sanguine, la densité osseuse, le métabolisme du glucose, notre perception de la douleur, du stress, de la faim, etc.

Qu’est-ce que l’huile de CBD ? 

L’huile de CBD est différente de l’huile de chanvre

Huile de cbd bio 10%

L’huile de CBD et l’huile de chanvre ne sont pas les mêmes produits et sont souvent confondus à juste titre. L’huile de chanvre fait référence à l’huile extraite des graines du chanvre. Il s’agit d’une huile riche en oméga-3, pauvre en acides gras saturés et qui ne contient pas de cannabinoïdes (CBD ou THC). C’est pourquoi on l’utilise dans dans l’alimentation ainsi qu’en  cosmétique, au même titre que l’huile d’olive pour ne citer qu’elle.  

L’huile de CBD est issue du chanvre mais l’on extrait le principe actif, le CBD, principalement dans les fleurs de la plante. 

La plupart des huiles de CBD sont associées à une solution à base d’huile alimentaire, le plus souvent de l’huile d’olive ou de l’huile de chanvre, voire même de l’huile de coco. Si vous souhaitez conserver le goût original légèrement herbacé du chanvre, nous vous conseillons d’opter pour les huiles de CBD avec de l’huile de chanvre bio. 

Comment produit-on de l’huile de CBD ?

Sivaia huile de cbd 5% bio - 3

Pour obtenir du CBD, il faut l’extraire de la plante de chanvre pour l’utiliser ensuite sous différentes formes : huiles des cbd sublinguales, bonbons, cosmétique etc. Chaque méthode d’extraction donne un résultat final et surtout une qualité différente, c’est pourquoi il est important d’en comprendre les différences. 

Il existe différentes méthodes d’extraction et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Voici une courte liste des méthodes d’extraction le plus courantes :

  • L’extraction à l’éthanol ou solvant :

Cette méthode consiste à faire tremper la plante dans un solvant à haute température afin d’en extraire le CBD par évaporation. L’extraction par solvant est aujourd’hui une méthode courante et peu coûteuse. En revanche, elle présente plusieurs inconvénients : dangereuse, le produit final contient des traces de solvant et l’on risque de détruire les principes actifs à cause des températures élevées que subit la plante. 

  • L’extraction au CO2 :

L’extraction au CO2 utilise du dioxyde de carbone pour isoler les cannabinoïdes à des températures extrêmement basses. Le dioxyde de carbone super-refroidi et condensé refroidit puis extrait le CBD sans laisser de produits chimiques ou de résidus derrière lui. Ce processus nécessite un équipement robuste et un réel savoir-faire, mais permet d’obtenir le produit final le plus pur et le mieux contrôlé. C’est la méthode que nous recommandons

  • Extraction à l’huile :

Une autre méthode est celle de l’huile, une méthode artisanale prisée des particuliers. Le chanvre est chauffé et cuit dans une huile de support comme l’huile d’olive, ce qui permet d’extraire les cannabinoïdes souhaités par infusion. Cette méthode facile et sûre ne permet pas cependant de contrôler la teneur en cannabinoïdes et présente de faibles rendements. 

Les différents types d’huiles

collection huiles de cbd
Toute notre collection

Si vous avez déjà essayé l’huile de CBD ou si vous vous êtes déjà renseigné, vous avez probablement vu les termes “Full Spectrum”, “Broad Spectrum” ou “Isolat”, inscrits sur les étiquettes des flacons. Or, pour acheter votre huile de cbd en toute connaissance de cause, il est important de connaître ces notions. 

Il existe en effet trois principaux types de cannabidiol (CBD). L’isolat de CBD est la forme pure du CBD et ne contient que du CBD, tandis que le CBD à spectre complet est un extrait contenant d’autres composés de la plante de cannabis, tels que des terpènes et d’autres cannabinoïdes. Enfin, le troisième type est le CBD à large spectre large (broad spectrum), similaire à l’huile de CBD à  spectre complet (full spectrum) à la seule différence qu’elle ne contient pas de THC. 

Voyons plus en détails les différences entre ces trois types d’huiles :

  • L’huile full spectrum ou à spectre complet

Le spectre complet est l’une des formes les plus courantes d’huile de CBD. Le spectre complet signifie que l’huile contient du CBD (Cannabidiol) mais également des terpènes et d’autres cannabinoïdes, y compris CBDA, CBG, CBA et des traces de THC. 

Les avantages du CBD à spectre complet : Comme le CBD à spectre complet contient tous les composés de la plante de cannabis, il serait plus puissant que l’isolat de CBD, car les différents cannabinoïdes agissent en synergie. C’est ce que les chercheurs appellent “l’effet d’entourage”.

Cependant soyez vigilant avant d’en acheter :  En effet, les produits à spectre complet contiennent du THC, mais généralement en faible quantité, soit moins de 0,3 %. Cependant, au cours du processus de fabrication, les niveaux de THC peuvent augmenter c’est pourquoi il est recommandé de consulter les résultats d’analyses en cannabinoïdes avant d’acheter de type de produit. Cela vous garantira que le produit que vous allez consommer est bien légal.

  • L’isolat de CBD

L’isolat de CBD est du CBD pur. Il est exempt de tous les autres terpènes et cannabinoïdes. 

L’isolat de CBD est également raffiné, de sorte qu’il n’a pas de goût ou d’odeur perceptible. C’est donc un produit qui peut convenir aux personnes qui essayent le CBD pour la première fois. En revanche, son inconvénient principal est qu’il ne bénéficie pas de l’effet d’entourage. Il faut donc en consommer davantage pour en ressentir les bienfaits potentiels. 

  • L’huile de CBD Broad spectrum ou à spectre large

Elle est similaire à l’huile de CBD à spectre complet car elle contient également des terpènes et d’autres cannabinoïdes. Cependant,  tout le THC a été chimiquement retiré. A l’image du CBD à spectre complet, les produits à spectre large bénéficient du fameux effet d’entourage. C’est donc le meilleur compromis entre la puissance de l’huile full spectrum et la sécurité de l’isolat. C’est le choix que nous vous recommandons chez Verena, où toutes nos huiles sont à spectre large.

Quels sont les bienfaits potentiels du CBD pour la santé ?

Nombreuses sont les personnes à la recherche de solutions saines et sûres pour soulager leurs maux du quotidien : stress, anxiété, sommeil, douleurs, etc. Or le CBD est une molécule polyvalente et présente l’avantage de pouvoir agir sur un large éventail de troubles, à la fois physiques et psychologiques. 

Il convient toutefois de rester prudent et mesuré quant à ses effets bénéfiques sur la santé. En effet, le CBD n’est pas un produit miracle même s’il est prometteur. A cet effet, les preuves des bénéfices du CBD sur la santé n’en sont encore qu’à leurs débuts, même si cette molécule fait l’objet d’un nombre croissant d’études scientifiques. Dans la suite de cet article, nous vous dresserons les principaux bénéfices du cbd pour la santé, en nous basant sur des études scientifiques. 

1. Soulager de l’anxiété

L’huile de CBD est réputée pour agir favorablement sur le  stress et l’anxiété. Si l’on ne sait pas encore précisément quels sont les mécanismes internes en jeu, les recherches montrent qu’il agirait sur les récepteurs CB1 et CB2, lesquels impactent directement sur les niveaux de sérotonine présents dans le cerveau. 

Les récepteurs sont de minuscules protéines attachées aux cellules qui reçoivent des messages chimiques et aident les cellules à répondre à différents stimuli. La sérotonine est un neurotransmetteur et joue un rôle important dans la santé mentale. Ainsi, les personnes souffrant de dépressions ont souvent des taux anormaux de sérotonine. Dans certains cas, un taux de sérotonine insuffisant peut également engendrer de l’anxiété.

Recherches et preuves scientifiques

  • Dans une première étude réalisée par la Fondation pour la Recherche de Sao Paulo sur des rats dans un état dépressif, l’administration de cbd a eu un impact positif sur les sujets étudiés. Ces derniers ont reçu des doses de CBD durant 7 jours ; les chercheurs ont constaté un effet positif dès les premières 24h. 
  • En 2011, une étude a examiné les effets du CBD sur les personnes souffrant de dépression saisonnière. Les participants ont reçu une dose orale de 400 milligrammes (mg) de CBD et d’autres ont reçu un placebo. Suite à cela, le niveau moyen d’anxiété à baissé pour la majorité des personnes étudiée ayant pris du CBD.  
  • Des études plus récentes ont également montré les effets bénéfiques du CBD pour soulager les symptômes du stress post-traumatique, comme les cauchemars et les souvenirs négatifs. Lors de ces études, les effet du CBD ont été mesurés en tant que traitement à part entière, ainsi qu’en complément de thérapie cognitivo-comportementale (TCC).
  • D’après une étude de 2016, le CBD aurait un effet antipsychotiques chez les personnes atteintes de schizophrénie. De plus, le CBD ne provoque pas les effets secondaires débilitants importants associés à certains médicaments antipsychotiques.
  • Dans une étude de 2018, des sujets masculins ont reçu du CBD avant de se soumettre à un test simulé de prise de parole en public. Les chercheurs ont constaté qu’une dose orale de 300 mg, administrée 90 minutes avant le test, était suffisante pour réduire significativement l’anxiété des orateurs. Les membres du groupe placebo et les sujets de l’étude qui ont reçu 150 mg ont vu peu de bénéfices. Il en allait de même pour les sujets ayant reçu 600 mg. L’étude n’a porté que sur 57 sujets, elle est donc de faible envergure. 

3. Effet neuroprotecteur

En tant que neuroprotecteur, le CBD contribue à réduire les dommages causés au cerveau et au système nerveux et encourage la croissance et le développement de nouveaux neurones. Le stress oxydatif causé par une ischémie, des coups traumatiques ou des troubles auto-immuns et génétiques peut provoquer des dommages neuronaux temporaires ou permanents, mais des études ont montré que le CBD est capable de protéger contre ces dommages et d’améliorer la récupération.

Ces résultats suggèrent que le CBD pourrait être thérapeutiquement bénéfique pour les lésions cérébrales traumatiques, les lésions de la moelle épinière, les maladies de la moelle épinière et les accidents vasculaires cérébraux. Les propriétés neuroprotectrices du CBD sont également potentiellement bénéfiques pour aider à prévenir et à limiter la progression des troubles neurologiques, tels que la sclérose latérale amyotrophique (SLA), l’épilepsie, la sclérose en plaques (SEP) et la maladie de Parkinson. D’autres recherches sont nécessaires pour étudier l’efficacité du CBD dans la promotion de la santé des cellules et des neurones, mais les preuves recueillies jusqu’à présent suggèrent que le CBD pourrait être utilisé pour minimiser les dommages aux neurones et aux cellules et encourager la guérison.

4. Gestion de la douleur

Les effets de l’huile de CBD sur les récepteurs de votre cerveau peuvent également vous aider à gérer la douleur. Des études ont montré que le cannabis peut offrir certains avantages lorsqu’il est pris après des traitements de chimiothérapie. D’autres études précliniques parrainées par les National Institutes of Health examinent également le rôle du cannabis dans le soulagement des symptômes causés par :

l’arthrite

douleur chronique

douleurs liées à la SEP

douleurs musculaires

lésions de la moelle épinière

Le nabiximols (Sativex), un médicament contre la sclérose en plaques fabriqué à partir d’une combinaison de TCH et de CBD, est approuvé au Royaume-Uni et au Canada pour traiter la douleur liée à la SEP. Cependant, les chercheurs pensent que le CBD contenu dans le médicament pourrait contribuer davantage par ses propriétés anti-inflammatoires que par son action contre la douleur. Des essais cliniques sur le CBD sont nécessaires pour déterminer s’il doit être utilisé ou non pour la gestion de la douleur.

5. Anti-acnéique

Les effets du CBD sur les récepteurs du système immunitaire peuvent contribuer à réduire l’inflammation générale dans le corps. À son tour, l’huile de CBD peut être utile pour lutter contre l’acné. Une étude humaine publiée dans le Journal of Clinical Investigation a montré que l’huile régulait l’activité des glandes sébacées. Ces dernières produisent le sébum, une substance à la texture grasse naturelle qui hydrate la peau et la protège. Cependant, un excès de sébum peut obstruer les pores de la peau et provoquer de l’acné.

Le CBD provoque-t-il des effets secondaires ? 

De manière générale, le CBD est considéré comme une substance sûre lorsqu’il est appliqué par voie topique ou pris par voie orale. Il existe toutefois quelques effets secondaires potentiels à garder à l’esprit lors de son utilisation, mais ces derniers restent légers.  En outre, les effets secondaires les plus courants sont la somnolence, les problèmes gastro-intestinaux, la sécheresse buccale, une diminution de l’appétit, des nausées et l’interaction avec d’autres médicaments. 

huile cbd bio

Somnolence

Parmi les effets secondaires courants de la consommation de CBD, on trouve dans certains cas la somnolence et la sédation qui dépendent de la sensibilité de la personne au CBD et de la présence potentielle de THC. 

Troubles gastro-intestinaux

Certaines personnes peuvent souffrir de diarrhée ou de problèmes de foie . Cela dépend de la personne et de ses antécédents médicaux, c’est pourquoi il est recommandé de demander l’avis de votre médecin quant à l’usage du CBD si vous avez des antécédents.  

Bouche sèche

Également connu sous le nom de “bouche de coton”, le CBD peut potentiellement provoquer une sensation de sécheresse de la bouche et des yeux. Bien que cet effet secondaire soit plus susceptible de se produire avec le THC, il peut également se produire avec le CBD.

Interaction avec d’autres médicaments

Le CBD peut interférer avec d’autres médicaments. C’est pourquoi si vous prenez un traitement, demandez la validation d’un professionnel de santé avant de prendre du CBD. 

Nausées

Dans certains cas, il est possible d’avoir des nausées. Cet effet secondaire est rare et dépend de votre sensibilité au CBD et de la quantité ingérée.

En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel

Comme tout produit ayant une finalité thérapeutique, le CBD, bien que naturel, peut ne pas vous convenir ou bien interagir avec d’autres médicaments. C’est pourquoi l’avis d’un médecin est recommandé avant d’en consommer. Par ailleurs, votre pharmacien pourra vous éclairer sur de potentielles interactions médicamenteuses. Enfin, nous vous conseillons de commencer sa consommation par paliers. Ainsi, pour débuter des huiles 5% ou 10% prises de façon progressive vous permettront de mesurer les effets du produit. Vous pourrez alors augmenter les doses de façon progressive en fonction des effets ressentis. 

Articles récents