Probiotiques Naturels, digestion, transit

Notre système digestif joue un rôle essentiel dans notre organisme : il est le pilier de notre système immunitaire, il permet d’évacuer les toxines et de transmettre les nutriments essentiels dont nous avons besoin. La prise de compléments alimentaires naturels, notamment des prébiotiques et des probiotiques permet de booster notre microbiote intestinal, appelé aussi “flore intestinale“. 
Découvrez notre
gamme de probiotiques, prébiotiques et compléments alimentaires pour la digestion et le transit.

Nos garanties

Nos garanties

Articles associés

Questions fréquentes

Les probiotiques sont différents des prébiotiques. Les prébiotiques sont des ingrédients non digestibles présents notre alimentation, notamment dans les fruits, les légumes et les légumineuses. Par leur présence dans notre système digestif, ils nourissent notre flore intestinale. Les probiotiques sont des bonnes bactéries vivantes que l’on consomme généralement sous la forme de compléments alimentaires. Ainsi lors d’une cure de probiotiques, ces bactéries viennent repeupler notre microbiote intestinal.

L’action combinée des prébiotiques et des probiotiques s’appelle un symbiotique. 

Les probiotioques ont de nombreux bienfaits pour la santé. Par leur présence, Ils réduisent le nombre de “mauvaises” bactéries présentes dans l’intestin pouvant causer des maladies ou des inflammations. 

Ils agissent notamment sur  :

  • La diarrhée, en particulier lorsqu’elle est liée à des antibiotiques spécifiques. Les probiotiques pourraient également aider dans les cas de diarrhée infectieuse, en particulier chez les enfants.
  • Les maladies intestinales inflammatoires (MII), notamment la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Certains probiotiques pourraient accélérer la période de rémission lors d’une colite et empêcher les rechute lors de la maladie de Crohn.
  • Le syndrome du côlon irritable . Les probiotiques peuvent parfois aider à soulager ses symptômes, notamment les douleurs d’estomac, les ballonnements, les gaz, la diarrhée et la constipation.

Les probiotiques seraient également utiles pour :

  • Prévenir et traiter les infections à levures
  • Prévention et traitement des infections urinaires
  • Intolérance au lactose
  • Les affections cutanées telles que l’eczéma ou l’acnée
  • Le traitement de certaines infections gastriques et respiratoires, notamment chez les enfants
  • Traiter les allergies et l’asthme
  • Diminution de l’inflammation, par exemple due à la polyarthrite rhumatoïde

Non car la certification Bio ne les concerne pas. En effet le la label Bio concerne les produits issus de l’agriculture biologique. C’est “une méthode de production agricole qui exclut la plupart des produits chimiques de synthèse” .

Comme les probiotiques sont des organismes vivants, ils ne sont pas candidats à ce label. 

Les probiotiques ne provoquent généralement pas d’effets secondaires et s’ils en provoquent, ils sont généralement légers.

Après la prise de probiotiques, certaines personnes peuvent présenter des ballonnements, des gaz ou des diarrhées pendant quelques jours, le temps que l’organisme s’adapte. 

Bien que la prise de probiotiques soit considérée comme sûre, nous vous conseillons de stopper votre cure et de consulter l’avis de votre médecin su vous ressentez les effets suivants : 

  • des douleurs à l’estomac
  • des gaz ou des ballonnements qui ne disparaissent pas
  • des troubles gastro-intestinaux généraux

Il se peut que votre cure de probiotique soit trop dosée ou que votre organisme ne tolère pas bien certains types de probiotiques. 

Il existe de nombreux types de probiotiques. Ils comprennent les lactobacilles (comme Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus GG), les bifidobactéries (comme Bifidobacterium bifidus) et certaines levures (comme Saccharomyces boulardii). Les différents probiotiques ont des effets différents. Ainsi, si certains probiotiques facilitent le transit ou aident à régulation du poids, d’autres agissent sur notre sytème immunitaire ou notre peau. 

Les scientifiques définissent le microbiote comme l’ensemble de microorganismes présents dans un environnement défini. Plus précisément, le microbiote varie en fonction de son environnement. Le terme de microbiote est donc précédé du nom de l’environnement dans lequel il se trouve. Par exemple, le terme “microbiote intestinal” désigne le microbiote présent dans nos intestins.

Si les probiotiques sont plus efficaces sous la forme de compléments alimentaires, il est également possible d’en trouver à l’état naturel dans de nombreux aliments du quotidien. Voici les principales sources de probiotiques naturels :

Yaourt
C’est l’une des sources les plus connues de probiotiques – de “bonnes” bactéries qui maintiennent un équilibre sain dans l’intestin. Des études suggèrent que les probiotiques peuvent aider à réduire l’intolérance au lactose. 

Choucroute
Privilégiez les choucroutes non pasteurisées car la pasteurisation tue les bonnes bactéries actives. La choucroute et le kimchi, un plat coréen similaire mais épicé, sont également riches en vitamines qui renforcent le système immunitaire et peuvent aider à prévenir les infections.

Soupe au miso
Cette pâte de soja fermentée, très populaire au Japon pour le petit déjeuner, est riche en probiotiques. Le miso est souvent utilisé pour faire une soupe salée pauvre en calories et riche en vitamines B et en antioxydants protecteurs.

Fromages à pâte molle
Ils sont bons pour la digestion, mais généralement les probiotiques qu’ils contiennent ne peuvent pas survivre dans l’estomac et l’intestin. Cependant, des recherches ont montré que les souches de fromages à pâte molle fermentés, comme le Gouda, pourraient survivre dans notre système digestif.

Kefir
Selon la légende, les bergers des montagnes du Caucase, qui séparent le sud-est de l’Europe de l’Asie, ont découvert que le lait qu’ils transportaient avait tendance à fermenter pour donner une boisson pétillante. Épais, crémeux et piquant comme un yaourt, le kéfir possède ses propres souches de bactéries probiotiques, ainsi que quelques variétés de levures utiles.

Lait acidophile
L’un des moyens les plus faciles d’obtenir des probiotiques est d’utiliser ce type de lait, qui a été fermenté avec des bactéries. Vous pouvez le voir étiqueté comme lait acidophile doux. Le babeurre, lui aussi, est riche en probiotiques.

Cornichons et légumes fermentés
Les cornichons et les légumes fermentés fabriqués dans une solution d’eau contiennent des probiotiques. 

Tempeh
Fabriquée à partir d’une base de soja fermenté, cette galette indonésienne fabrique une sorte d’antibiotique naturel qui combat certaines bactéries. Le tempeh est également riche en protéines. Son goût fumé et noiseté est semblable à celui d’un champignon.