Probiotiques et prébiotiques : Quelle est la différence ?

différences probiotiques prébiotiques

Les professionnels de la santé s’intéressent de plus en plus aux probiotiques et aux prébiotiques pour leur nombreux bienfaits : santé du système digestif, système immunitaire, assimilation des nutriments, bienfaits pour la peau, etc. Pourtant, même si leur nom se ressemble, les probiotiques et les prébiotiques sont différents. En effet, les probiotiques sont des bonnes bactéries qui arrivent vivantes dans notre organisme, tandis que les prébiotiques sont les “aliments” de ces bactéries. Voyons leurs différences dans cet article.

Que sont les probiotiques et les prébiotiques ?

Les prébiotiques et les probiotiques sont tous deux importants pour la santé, cependant ils n’ont pas le même rôle :

  • Les probiotiques : Ce sont des bactéries vivantes que l’on trouve dans certains aliments ou compléments alimentaires. Ils sont utiles pour la santé, notamment en aidant notre intestin à bien fonctionner.
  • Les prébiotiques : Ces substances proviennent de types de glucides (principalement des fibres) non digestibles. Ces fibres nourrissent notre microbiote intestinal.

Les bactéries intestinales, appelées également la flore intestinale, remplissent de nombreuses fonctions importantes dans l’organisme. C’est pourquoi manger des quantités équilibrées de prébiotiques et de pro-biotiques aide à garder un nombre suffisant de bonnes bactéries et ainsi rester en bonne santé.

Pourquoi les bactéries intestinales sont-elles utiles pour la santé ?

Les bonnes bactéries présentes dans le tube digestif contribuent à protéger des mauvaises bactéries et des champignons nuisibles. Elles renforcent notre système immunitaire et ont un effet anti-inflammatoire. De plus, certaines bactéries de notre intestin forment de la vitamine K et des acides gras à chaîne courte. Les acides gras à chaîne courte sont la principale source de nutriments des cellules qui tapissent notre côlon, qui forment une barrière immunitaire contre les virus et les mauvaises bactéries.

Comment les aliments affectent-ils le microbiote intestinal ?

Les aliments que nous mangeons jouent un rôle important dans l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries intestinales. Si les aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes favorisent nos bonnes bactéries intestinales, d’autres aliments favorisent la présence de mauvaises bactéries. Voyons les principaux :

  • Tout d’abord, un régime alimentaire riche en sucre et en graisses déséquilibre notre flore intestinale, permettant ainsi aux nuisibles de se développer. En nourrissant régulièrement ces “mauvaises” bactéries avec une alimentation déséquilibrée, ces dernière se développent plus rapidement dans l’organisme.
  • Les aliments traités avec des pesticides comme le Roundup pourraient avoir des effets négatifs sur notre microbiote intestinal. Cependant, des recherches plus approfondies sont nécessaires.
  • Enfin, des études ont également montré que les antibiotiques peuvent provoquer des modifications permanentes de certains types de bactéries, en particulier lorsqu’ils sont pris pendant l’enfance et l’adolescence. En particulier, les chercheurs essayent de déterminer quelles sont les conséquences de la prise d’antibiotiques sur le microbiote intestinal à l’âge adulte.

Quels sont les aliments prébiotiques ?

Les prébiotiques se trouvent principalement dans notre alimentation quotidienne, et notamment dans les fruits et les légumes. Les prébiotiques sont en fait des fibres non digestibles, qui constituent l’alimentation principale de nos bactéries intestinales.

Parmi les aliments riches en fibres prébiotiques, on trouve :

  • Les légumineuses, les haricots et les pois.
  • L’avoine.
  • Les bananes.
  • Les baies.
  • Topinambours (différent des artichauts ordinaires).
  • Asperges.
  • Feuilles de pissenlit.
  • Ail, poireaux, oignons.

Dans notre organisme, les bactéries intestinales transforment les fibres prébiotiques en un acide gras à chaîne courte appelé butyrate. Le butyrate a fait l’objet de nombreuses études, et il a été démontré qu’il avait des effets anti-inflammatoires à l’intérieur du côlon. Il peut également bloquer la croissance des cellules cancéreuses et aider à fournir du carburant aux cellules saines afin qu’elles puissent se développer et se diviser normalement.

Quels sont les aliments probiotiques ?

Il existe également de nombreux aliments probiotiques qui contiennent naturellement de bonnes bactéries. C’est le cas de certains produits laitiers non pasteurisés. Les aliments fermentés constituent une autre option intéressante, car ils contiennent des bonnes bactéries qui se développent grâce au sucre ou aux fibres naturellement présents dans l’aliment.

Voici quelques exemples d’aliments fermentés :

  • Choucroute.
  • Le kimchi.
  • Le thé Kombucha.
  • Kéfir (produits laitiers et non laitiers).
  • Certains types de cornichons (non pasteurisés).
  • Autres légumes marinés (non pasteurisés).

Si vous manger des aliments fermentés, assurez-vous qu’ils ne sont pas pasteurisés, car ce processus tue les bactéries. Certains de ces aliments peuvent également être considérés comme synbiotiques, car ils contiennent à la fois des bactéries ainsi que des prébiotiques. Un exemple d’aliment synbiotique est la choucroute.

Qu’en est-il des compléments alimentaires ?

Les probiotiques peuvent être consommés sous forme de compléments alimentaires : en pilules, en capsules ou en liquides. S’ils sont faciles à trouver, tous ne se valent pas. D’une part car il ne contiennent pas tous le même type de bactéries, ni les mêmes concentrations. De plus, certains compléments alimentaires contiennent à la fois des probiotiques et des prébiotiques. Par ailleurs, certains compléments alimentaires contenant des probiotiques sont conçus pour transporter les bactéries jusqu’au gros intestin , tandis que d’autres ne parviennent probablement pas à dépasser l’acide gastrique. Il est donc utile de bien se renseigner avant l’achat de probiotiques naturels en ligne ou en pharmacie.

Enfin, si la prise de probiotique est généralement considérée sans risques, ils ne conviennent pas à tous le monde et certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires désagréables comme des gaz ou des ballonnements. C’est pourquoi il est recommandé de consulter l’avis de votre médecin, qui pourra vous indiquer si la prise de probiotiques vous convient.

Articles récents

Produits pouvant vous intéresser