Pourquoi votre bébé a les fesses rouges ?

bébé fesses rouges

Table des matières

Quand les petites fesses de bébé virent au rouge, c’est irritant, qu’il s’agisse d’une simple rougeur ou d’une irritation accompagnée de petites lésions.

Pour éviter de faire souffrir à votre bout de chou, mieux vaut donc prévenir que guérir. Pour éviter cette dermatite du siège, vous devrez avant tout connaître ses causes.

Contact avec l’humidité, la chaleur, l’acide et l’ammoniaque des urines et des selles

Le contact prolongé avec des couches souillées par des selles ou des couches mouillées entraîne les fesses rouges et l’irritation de bébé.

Avec une barrière cutanée encore très sensible, cette partie du corps des tout-petits ne supporte pas l’hyper acidité des selles et l’ammoniaque des urines qui fragilisent leur peau sensible. À cela, s’ajoutent les frottements de la couche qui provoquent l’irritation et la rougeur des fesses.

D’où l’importance d’assurer une bonne hygiène à votre bébé pour éviter ce contact durable de la peau avec les urines et les selles. Pensez à changer régulièrement la couche de votre bout de chou. Vous pourrez utiliser une crème de change douce et sans parabène comme barrière afin de mieux protéger la peau de l’enfant.

Mauvais choix des couches : une des principales causes des fesses rouges

Le choix des couches ne doit pas être fait à la légère pour éviter les fesses rouges de bébé. De préférence, optez pour des modèles très absorbants afin de maintenir au sec les fesses de votre tout-petit. Que vous utilisiez des couches lavables ou jetables, vérifiez bien les matières qui constituent le revêtement intérieur de la couche.

Préférez les couches made in France fabriquées avec des matériaux naturels comme le chanvre, le bambou ou la microfibre. Ce choix permet d’allier confort, respect de l’environnement et économie. En tout cas, prenez l’habitude de changer la couche de bébé fréquemment, dès qu’elle est sale afin de lui assurer un bien-être optimal tout au long de la journée.

Troubles digestifs mineurs et transitoires : responsables de l’érythème fessier

Diarrhée, poussée dentaire, rhume, troubles digestifs… Les rougeurs sur les fesses de bébé sont souvent liées à ces problèmes de santé passagers. En cas de troubles digestifs et de diarrhée, le bébé a tendance à faire beaucoup de selles qui deviennent plus acides dans ces cas.

Il faut donc rester vigilant, en nettoyant bien et en changeant régulièrement la couche. En cas de rhume, les glaires avalées qui descendent jusqu’au tube digestif favorisent le transit et entraînent l’érythème fessier. Une bonne hygiène est toujours de mise. Pensez également à traiter ces petits maux pour que bébé ne souffre pas trop. Consultez votre pédiatre pour y venir à bout.

Manque ou excès d’hygiène : ennemis jurés des peaux sensibles des bébés

Comme l’on a déjà dit auparavant, un manque d’hygiène reste la principale cause de la rougeur sur les fesses des tout-petits. Mais, savez-vous qu’un excès d’hygiène peut également en être responsable ? Quand vous changez votre petit ange, évitez de frotter durablement et fort ses petites fesses encore fragiles.

Il ne faut pas non plus utiliser des lingettes humides jetables qui contiennent de l’alcool ou d’autres substances susceptibles d’irriter la peau sensible de votre enfant. Mieux vaut choisir des lingettes humides sans parfum et sans alcool.

Mais de préférence, lavez les fesses du bébé avec de l’eau tiède et propre et du savon doux. N’oubliez pas de bien les sécher avant de remettre une couche. Il ne faut tout de même pas en faire trop au risque de provoquer une sécheresse cutanée grave.

En résumé, les fesses rouges chez le bébé peuvent survenir en cas de :

  • ​Contact avec l’humidité, la chaleur, l’acide et l’ammoniaque des urines et des selles
  • Mauvais choix des couches
  • Troubles digestifs mineurs et transitoires
  • Manque ou excès d’hygiène​