Les signes qui montrent que vous avez besoin de faire une cure de probiotiques

déséquilibre flore intestinale

Table des matières

Un désordre intestinal peut causer d’autres troubles moins connus que le simple mal de ventre : fatigue, troubles du sommeil, ou encore des variations de poids inhabituelles. Nous verrons dans cet article que notre microbiote intestinal impacte notre corps entier et que certains symptômes insoupçonnés peuvent être la conséquence d’un déséquilibre du microbiote intestinal. Une cure de probiotiques peut alors être une bonne option pour rééquilibrer et une flore intestinale grâce à de bonnes bactéries.

Comment nos intestins affectent-ils notre corps entier ?

Le microbiote présent dans l’intestin est incroyablement complexe et affecte notre système immunitaire, notre humeur, notre poids, notre digestion et notre bien-être général. C’est pourquoi un microbiote intestinal déséquilibré peut entraîner des problèmes divers : problèmes de peau, fatigue et même affecter notre humeur. Les causes de ce déséquilibre sont nombreuses et variées, mais l’on sait que nombreux aspects de la vie moderne y contribuent : niveau de stress élevé, manque de sommeil, consommation d’aliments transformés et riches en sucre ou encore la prise d’antibiotiques.

Conséquence, nous avons moins de “bonnes” bactéries et plus de “mauvaises” bactéries dans l’organise. Ce déséquilibre affecte en premier lieu notre système digestif, mais il peut à terme affecter d’autres aspects de notre santé, tels que le moral, le cœur, la peau, le poids, le taux d’hormones, la capacité d’absorption des nutriments, etc.

Quels sont les signes qui peuvent traduire un déséquilibre de la flore intestinale ?

Un déséquilibre du microbiote intestinal peut peut avoir plusieurs raisons. Voici sept des signes qui peuvent éventuellement vous indiquer que vous souffrez d’une flore intestinale déséquilibrée :

  • Maux de ventre : Un intestin en bonne santé décompose les aliments et les transforme en nutriments, tout en évacuant les déchets. Les maux de ventre comme les gaz, les ballonnements, la constipation, la diarrhée et les brûlures d’estomac peuvent tous être des signes d’un intestin qui ne fonctionne pas bien.
  • Un régime alimentaire riche en sucre : Un régime alimentaire riche en aliments transformés et en sucres ajoutés peut réduire la quantité de bonnes bactéries dans l’intestin. Ce déséquilibre peut provoquer une augmentation des envies de sucre, ce qui peut endommager encore plus votre intestin. Des quantités élevées de sucres raffinés, en particulier le sirop de maïs à haute teneur en fructose, ont été associées à une augmentation de l’inflammation dans l’organisme. L’inflammation peut être le précurseur d’un certain nombre de maladies et même de cancers.
  • Changements de poids involontaires : Gagner ou perdre du poids sans modifier son régime alimentaire ou ses habitudes d’exercice peut être le signe d’un intestin qui fonctionne moins bien. Un intestin déséquilibré peut nuire à la capacité de votre corps à absorber les nutriments, à réguler le taux de sucre dans le sang et à stocker les graisses. La perte de poids peut être causée par une surcroissance bactérienne de l’intestin grêle (SIBO), tandis que la prise de poids peut être causée par une résistance à l’insuline ou par l’envie de trop manger en raison d’une diminution de l’absorption des nutriments.
  • Troubles du sommeil ou fatigue constante : Un intestin en mauvaise santé peut contribuer à des troubles du sommeil tels que l’insomnie ou un mauvais sommeil, et donc entraîner une fatigue chronique. La majorité de la sérotonine du corps, une hormone qui affecte l’humeur et le sommeil, est produite dans l’intestin. Les lésions intestinales peuvent donc nuire à votre capacité de bien dormir. Certaines perturbations du sommeil ont également été liées à un risque de fibromyalgie.
  • Irritation de la peau : Les affections cutanées comme l’eczéma peuvent être liées à un intestin endommagé. L’inflammation de l’intestin causée par une mauvaise alimentation ou des allergies alimentaires peut entraîner une augmentation de la “fuite” de certaines protéines dans l’organisme, ce qui peut à son tour irriter la peau et provoquer des affections telles que l’eczéma.
  • Maladies auto-immunes : Les chercheurs en médecine trouvent continuellement de nouvelles preuves de l’impact de l’intestin sur le système immunitaire – Source fiable. On pense qu’un intestin en mauvaise santé peut augmenter l’inflammation systémique et altérer le bon fonctionnement du système immunitaire. Cela peut conduire à des maladies auto-immunes, où le corps s’attaque à lui-même plutôt qu’à des envahisseurs nuisibles.
  • Intolérances alimentaires : Les intolérances alimentaires sont le résultat d’une difficulté à digérer certains aliments (ce qui est différent d’une allergie alimentaire, qui est causée par une réaction du système immunitaire à certains aliments). On pense que les intolérances alimentaires peuvent être causées par une mauvaise qualité des bactéries dans l’intestin. Cela peut entraîner des difficultés à digérer les aliments déclencheurs et des symptômes désagréables tels que ballonnements, gaz, diarrhée, douleurs abdominales et nausées. Il existe des preuves que les allergies alimentaires peuvent également être liées à la santé intestinale.

La prise de probiotiques sous forme de complément alimentaire est-elle une bonne option ?

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui ont une action bénéfique sur l’organisme. Par leur présence dans l’organisme ils permettent de rééquilibrer la flore intestinale et réduisent la présence de nuisibles.

Lorsque vous choisissez un une cure de probiotiques, choisissez de préférence un produit contenant des souches variées, c’est à dire à spectre large et prêtez une attention particulière à la fraîcheur du produit, car les bactéries doivent être bien vivantes pour agir sur l’organisme. Gardez bien à l’esprit que tous les probiotiques ne sont pas identiques et tous ne se valent pas. Par ailleurs, certaines souches agissent différemment selon chacun. Par conséquent il vaut mieux privilégier des formules contenant plusieurs souches de bactéries telles que le Lactobacillus et le Bifidobacterium, qui sont deux souches connues ayant fait l’objet d’études scientifiques. Il est également intéressant de choisir une formule qui contient une combinaison de prébiotiques et de probiotiques car ces derniers agissent en synergie.

Suggestion de produit

Articles récents