Livraison offerte dès 50€ en point relais 

Comment soulager l’arthrose naturellement ?

Table des matières

L’arthrose (ostéoarthrose) est une maladie articulaire qui entraîne la perte progressive des parties anatomiques typiques des articulations. Elle peut affecter la colonne vertébrale, les hanches, les membres supérieurs et inférieurs. Cette dernière provoque l’usure du cartilage articulaire et le remplacement du tissu chondroïde par de l’os. Très douloureuse, elle provoque une limitation des mouvements et un inconfort au quotidien pour de nombreux français. Nous verrons dans la suite de cet article comment soulager l’arthrose grâce à son alimentation et quels compléments alimentaires peuvent être efficaces pour soulager la douleur liée à l’inflammation. 

Une maladie articulaire très répandue liée à l’âge

L’arthrose touche la plupart des quadragénaires et presque tous les septuagénaires de la tranche d’âge 75-79 ans. C’est d’ailleurs la cause la plus importante de douleurs articulaires et d’invalidité chez les français. 

La cause de l’arthrose est d’abord génétique, mais le mode de vie a également une influence majeure sur son apparition. Comme il s’agit d’une maladie irréversible, il est souhaitable de la diagnostiquer à un stade précoce pour en limiter la portée et freiner l’apparition des symptômes. C’est pourquoi en cas de douleurs articulaires à partir de 40 ans, il est recommandé d’en parler à son médecin qui pourra prescrire  un scanner et un traitement approprié le cas échéant. 

S’il existe de nombreuses solutions pour lutter contre l’arthrose, (exercices de motricité, prise d’anti-inflammatoires, ou chirurgie dans les cas les plus lourds), l’alimentation joue également un rôle important pour lutter contre cette maladie articulaire. 

Quelle alimentation privilégier pour soulager l’arthrose ?

L’on sait que des carences prolongées peuvent accélérer l’usure des cartilages, notamment des carences en vitamine D. Par ailleurs, il faut noter que le surpoids est une cause potentielle d’arthrose car cela accélère l’usure des cartilages.  Globalement, il faut garder à l’esprit qu’un régime hypocalorique, faible en sucres, et anti-inflammatoire est le meilleur moyen de prévenir l’arthrose. 

Voici donc ce qu’il est recommandé :

  • Privilégiez les aliments ayant un faible impact glycémique permettant d’éviter les pics de glycémie et d’insuline.
  • Consommez sans hésiter des aliments riches en fibres car cela aide à contrôler la glycémie, favorise l’absorption des graisses et a un effet positif sur les niveaux d’œstrogènes. Les fruits et légumes étant riches en fibres, consommez-en sans modération. 
  • Il est admis que la part des graisses ne doit pas dépasser 25-30% des calories totales, en privilégiant les “bonnes” graisses (huiles végétales crues et poissons bleus à teneur moyenne en graisse) par rapport aux “mauvaises” graisses (saturées, hydrogénées, bifurquées, etc.).
  • Pour lutter contre l’inflammation, consommez si possible chaque semaine des oméga 3. Ces derniers se trouvent principalement dans les poissons gras (maquereaux, sardines, saumon, hareng) , mais également dans les huiles végétales. Cela dit les Oméga 3 présents sous forme animale sont plus actifs et mieux assimilables par l’organisme. Si vous n’avez pas l’occasion de consommer du poisson gras chaque semaine, vous pouvez envisager la prise d’huile de Krill sous forme de compléments alimentaires ; une source saine et riche en oméga 3. 

Les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?

L’arthrose étant irréversible, il n’est pas véritablement possible de la soigner. Cependant, il est possible de limiter les douleurs inflammatoires qu’elle provoque grâce à des solutions naturelles et sans effets secondaires. Voici les plantes reconnues pour lutter contre les douleurs inflammatoires.  

  • Le Boswellia Serrata est une plante originaire de l’Inde, dont on tire l’encens. Elle appartient à la famille des Burseraceae, et sa résine produit des acides alpha et bêta boswelliques (AKBA), qui sont responsables de la forte action anti-inflammatoire sur notre organisme en ralentissant l’action des cytokines inflammatoires.
  • L’Harpagophytum procumbens est une plante herbacée vivace de la famille des Pedaliaceae, plus connue sous le nom de griffe du diable. Ce nom particulier provient des petits crochets présents sur le fruit de la plante ; son efficacité antirhumatismale, anti-inflammatoire et analgésique est due aux harpagosides extraits de la racine, dont l’activité est comparable à celle des anti-inflammatoires de synthèse.
  • Le curcuma est une épice extraite du rhizome de la plante Curcuma longa et contient des curcuminoïdes ayant une action anti-inflammatoire puissante.
  • Bromélaïne : obtenue à partir de la pulpe de la tige d’ananas, il s’agit d’un ensemble d’enzymes protéolytiques à l’activité anti-inflammatoire et anti-œdémateuse. 

Si vous souffrez de douleurs articulaires, nous vous conseillons donc de prendre cela au sérieux en consultant votre médecin traitant. En cas d’arthrose, privilégiez un régime hypocalorique et anti-inflammatoire. Pour cela un régime pauvre en sucre, riche en fibres végétales et en Oméga 3 est conseillé. De surcroît des solutions naturelles existent sous forme de compléments alimentaires pour soulager les douleurs articulaires.  Pour cela, privilégiez des formules titrées en principes actifs, hautement assimilables et saines.