Comment choisir votre cure de probiotiques ?

Capture d’écran 2020-06-03 à 18.09.33

Table des matières

Il existe de nombreux types de probiotiques et de nombreuses marques de compléments alimentaires. C’est pourquoi il peut être difficile de savoir quel probiotique naturel est le mieux adapté à ses besoins. En effet, il faut savoir que les probiotiques adaptés à une personne peuvent dépendre de la souche de bactéries, du nombre de bactéries et de la présence ou non de prébiotiques dans le produit. Dans cet article nous vous aiderons à comprendre les bienfaits des probiotiques et à mieux les choisir en fonction de vos besoins.

Que sont les probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, ont un effet bénéfique pour la santé, notamment sur le système digestif.

Notre corps contient des millions de bactéries vivantes que l’on appelle le microbiote et il se trouve que la majorité d’entre elles sont dans l’intestin. Le microbiote intestinal est unique à chaque individu et des études ont montré qu’il est déterminé avant notre naissance. Par ailleurs, le microbiote évolue tout au long de la vie d’une personne en fonction de son alimentation, de son mode de vie et de son exposition à différents facteurs externes.

Les bactéries intestinales ont de nombreuses fonctions dans l’organisme et affectent des éléments tels que le poids, l’humeur et sont le pilier de notre système immunitaire. C’est pourquoi lorsque ces bactéries sont en nombre insuffisant dans notre organisme, les probiotiques peuvent aider à re-peupler l’intestin de ces bonnes bactéries et rééquilibrer ainsi la flore intestinale.

Quelles sont les différences entre les différents probiotiques ?

De nombreux probiotiques contiennent des mélanges de deux ou plusieurs souches de bactéries ou de levures. Ils peuvent également contenir des prébiotiques, qui sont des composés qui nourrissent notre microbiote. Si une formule contient à la fois des probiotiques et des prébiotiques, elle est appelée “synbiotique”. Les compléments alimentaires contiennent le plus souvent des Lactobacillus ou de Bifidobacterium, bien qu’il existe de nombreuses autres types de probiotiques. En outre, différentes souches d’une même espèce de probiotiques peuvent agir de manière différente selon chaque personne.

Il est possible de consommer des probiotiques sous forme de compléments alimentaires, mais il est aussi possible d’en trouver dans certaines aliments, en particulier dans les aliments fermentés. Voici quelques exemples d’aliments fermentés :

  • miso
  • natto
  • tempeh
  • choucroute
  • kimchi
  • kombucha
  • kéfir

Concernant les compléments alimentaires, il est intéressant de mesurer la quantités de bactéries dans les unités formatrices de colonies (UFC). Ainsi, on constate que ce nombre varie entre les différentes marques.

Certains compléments associent les prébiotiques aux probiotiques

Certains compléments alimentaires peuvent également contenir des prébiotiques. L’ajout de prébiotiques peut être bénéfique, car ils servent de carburant aux probiotiques. Cependant, certaines recherches indiquent que pour que les prébiotiques soient efficaces, ils doivent pouvoir atteindre le côlon sans être digérés.

Cependant, certaines personnes peuvent être sensibles aux prébiotiques et en prendre trop peut provoquer des flatulences ou des diarrhées. C’est pourquoi la prise de prébiotiques sous forme de compléments alimentaires n’est pas adapté à tous, même si la plupart des gens les tolèrent bien. A défaut, les aliments riches en fibres sont d’excellents prébiotiques, notamment l’ail, les oignons, les bananes et l’avoine.

Nos conseils pour bien choisir votre cure

1 – Assurez-vous qu’ils vous conviennent

Pour la plupart des personnes en bonne santé, la prise de probiotiques est sans risque et leurs effets secondaires sont légers. Cependant leur consommation n’est pas anodine avec d’éventuels effets secondaires si vous souffrez d’une maladie digestive ou si votre système immunitaire est amoindris.

C’est pourquoi nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin avant de commencer une cure de probiotiques.

2 – Visez la qualité

Les probiotiques sont vendus comme des compléments alimentaires et non comme des médicaments, c’est pourquoi les normes de mise sur le marché sont plus souples. Bien que la plupart des fabricants de probiotiques soient sérieux, nous vous recommandons d’opter pour une marque reconnue, si possible certifiée ISO 22000 qui garantie la qualité et la sécurité du produit final. Vous pouvez également demander à votre médecin de vous faire des suggestions et lire les avis clients des porduits que vous envisagez d’acheter.

3 – Consultez les unités formant colonie (UFC)

Cela vous indique la quantité de bactéries que vous ingérez à chaque dose. La quantité dont vous avez besoin varie en fonction des différents types de bactéries et de ce que vous voulez traiter. Il n’y a pas de règle générale à suivre et la plupart des doses varient entre 1 et 10 milliards d’UFC. Votre médecin pourra vous éclairer sur le nombre d’UFC dont vous pourriez avoir besoin.

N’oubliez pas que le nombre d’UFC indiquée est généralement le total de tous les types de probiotiques présents dans le produit. Si vous pouvez en trouver une qui le précise pour chaque type, c’est encore mieux.

4 – Lisez l’étiquette du produit

Elle vous renseignera sur les souches et le nombre d’UFC, mais elle vous fournira également d’autres informations utiles comme :

  • Le dose. Cela vous indiquera la quantité à prendre pour obtenir des résultats. Vérifiez que le nombre d’UFC est bien conforme à celle qui vous a été recommandée par votre médecin.
  • Comment stocker le produit. Certains probiotiques doivent être conservés au réfrigérateur. Assurez-vous que l’endroit où vous stockez le produit est adéquat. Les formules séchées à chaud doivent être conservées au réfrigérateur, tandis que les formules lyophilisées peuvent être conservées à température ambiante.
  • Autres ingrédients. Assurez-vous que tous les ingrédients du probiotique sont sans danger et que vous n’êtes pas allergique à ces derniers, comme le soja ou les produits laitiers.
  • La date limite de consommation ou date d’expiration. La fraîcheur du produit est un critère de qualité car la quantité d’UFC peut diminuer au fur et à mesure que le produit vieillit. Vérifiez que vous n’achetez pas un produit après ou près de la date indiquée sur l’emballage.

5 – Arrêtez votre cure de probiotiques si elle ne fonctionne pas

Si les probiotiques sont prometteurs, sachez qu’ils ne conviennent pas à tout le monde. Ainsi, une fois que vous avez commencé une cure, attendez un mois pour voir si cela fonctionne pour vous. Si ce n’est pas le cas, il est probablement temps d’essayer autre chose.

Les probiotiques sont donc bénéfiques pour notre santé à de nombreux égards. Cependant les compléments alimentaires probiotiques sont tous différents et ne conviennent pas à chacun. C’est pourquoi avant d’entamer une cure de probiotiques consultez l’avis de votre médecin traitant et renseignez-vous sur les différentes marques de probiotiques.

Articles récents