Catégorie produit Huile de CBD Bio

CBD et idées reçues : Déceler le vrai du faux

les choses à savoir sur le cbd

Si depuis récemment l’on observe un intérêt croissant pour le cannabidiol (CBD), un composé non toxique du cannabis, aux nombreuses propriétés thérapeutiques, cela va de paire avec des confusions et des croyances erronées sur ce cannabinoide. Dans cet article nous dresserons la listes des principales croyances vraies ou fausses liées au CBD.

1 – Le CBD n’est pas psychoactif

Il est faux de croire que le CBD est non psychoactif car le CBD affecte le psychisme, sans pour autant provoquer de perte de contrôle. Cela explique notamment ses vertus potentielles pour soigner les troubles de l’humeur comme l’anxiété et la depression. Il vaut mieux donc dire que le CBD n’est pas psychoactif comme le THC, que d’affirmer simplement que le CBD n’est pas psychoactif car s’il ne donne pas l’impression d’être défoncé, il peut avoir un impact positif sur le psychisme d’une personne.

2- Les molécules isolées sont plus efficaces que les plantes brutes

Actuellement, la médecine monomoléculaire est prédominante parmi les entreprises pharmaceutiques. Cependant, en matière de cannabis, ce n’est pas nécessairement la voie optimale pour bénéficier de ses effets thérapeutique. En effet, le cannabis contient plusieurs centaines de composés, dont divers flavonoïdes, des terpènes aromatiques et de nombreux cannabinoïdes mineurs, en plus du CBD. Chacun de ces composés a des propriétés curatives spécifiques, mais lorsqu’ils sont combinés, ils créent ce que les scientifiques appellent un “effet d’entourage“, de sorte que l’impact thérapeutique de la plante entière est supérieur à la somme de ses parties monomoléculaires. C’est pourquoi nous vous recommandons de consommer des huiles de CBD broad spectrum.

3 – Le CBD est un sédatif

Cette affirmation nécessite des précisions. En effet, si des doses modérées de CBD sont légèrement énergisantes, pris à plus fortes doses, le CBD peut déclencher un effet biphasique et peut favoriser le sommeil. Si le CBD confère un effet sédatif, c’est probablement en raison d’un profil terpénique riche en myrcène qui possède des propriétés sédatives et analgésiques. Le CBD n’est pas intrinsèquement sédatif, mais il peut aider à retrouver un meilleur sommeil en réduisant l’anxiété.

4 – Pour plus d’efficacité, il faut prendre de fortes doses

Certes les isolats de CBD nécessitent généralement des doses plus élevées pour être efficaces. Cependant, des rapports de cliniciens et de patients suggèrent qu’une combinaison synergique de CBD et d’autres cannabinoïdes peut être efficace à faibles doses – en agissant dès 2,5 mg de CBD. Cela dit, les doses dépendent des besoins de chacun et il faut garder à l’esprit que le CBD a des propriétés biphasiques, ce qui signifie que des doses faibles et élevées peuvent produire des effets opposés. C’est pourquoi une quantité excessive de CBD pourrait être moins efficace sur le plan thérapeutique qu’une dose modérée.

5 – Le CBD se transforme en THC une fois dans l’estomac

Cela est faux. De nombreux essais cliniques ont démontré que l’ingestion de CBD – même à des doses supérieures à 600 mg – ne provoque pas d’effets psychoactifs semblables à ceux du THC. Au contraire, le CBD en quantité suffisante peut réduire ou neutraliser les effets du THC. L’Organisation mondiale va dans ce sens en déclarant que “Le liquide gastrique simulé ne reproduit pas exactement les conditions physiologiques dans l’estomac [et] la conversation spontanée du CBD au delta-9-THC n’a pas été démontrée chez les humains qui suivent un traitement au CBD”.

Articles récents

Produits pouvant vous intéresser