7 bienfaits surprenants de la goyave pour la santé

bienfaits goyave

Table des matières

La goyave est un fruit tropical qui pousse sous une chaleur sèche ou humide. Son fruit charnu et ses feuilles sont comestibles, le fruit étant le plus souvent consommé en dessert ou au petit déjeuner et les feuilles généralement bouillies une tisane.  Leur texture ressemblent aux poires, mais avec un peu plus de croquant. Elles ont une saveur unique, douce et tropicale appelant au voyage. Cachées à l’intérieur de ce fruit sucré se cachent de nombreuses vertus pour la santé. Découvrons dans cet article 7 bienfaits de ce fruit tropical.

1 – Renforcer l’immunité

Aujourd’hui plus que jamais, il est important de maintenir son système immunitaire en bonne santé pour résister aux microbes ambiants. Pour cela, un moyen simple d’y parvenir est d’ajouter régulièrement de la vitamine C à notre alimentation quotidienne. Or, la goyave regorge de vitamines A et C ce qui lui permet d’être particulièrement efficace pour nous aider à combattre les microbes ambiants, à l’image de la grippe ou de la Covid-19. Ainsi, une goyave fournit le double de l’apport journalier recommandé (AJR) en vitamine C. En comparaison, c’est cinq fois la quantité que l’on obtient en mangeant une orange.

2 – Réduire le stress

Grâce à la vitamine C contenue dans la goyave, participe à la production de la noradrénaline, un neurotransmetteur qui affecte notamment notre attention, notre humeur, le sommeil. La goyave contient également des niveaux élevés de magnésium qui aident à réduire le stress et l’anxiété et régule l’humeur. C’est donc un fruit qui possède des atouts anti-stress indéniables.

3 – Bon pour le cœur

La goyave contient des niveaux élevés de lycopène. Le lycopène est un pigment caroténoïde rouge naturel que l’on trouve dans certains fruits et légumes et qui est efficace pour prévenir certains types de cancer notamment le cancer du foie. Il est gorgé de vitamines qui équilibrent et régulent les niveaux sanguins pour aider à diminuer le risque de maladies cardiovasculaires et prévenir les risques de cancer.

4 – Combattre l’inflammation

Les goyaves sont riches en potassium et en magnésium, deux minéraux jouant un rôle fondamental dans l’organisme et impliqué dans deux nombreuses réaction, musculaires et nerveuses. En outre, ils facilitent la récupération musculaire après une séance d’entraînement intense en aidant à réduire l’inflammation dans le corps.

5 – Améliorer la vue

Les goyaves contiennent une quantité importantes de vitamine A, est une des vitamines essentielle pour la santé des yeux. Non seulement elle peut aider à garder votre vision intacte, mais elle aide aussi à prévenir d’autres maladies oculaires comme les cataractes et les yeux secs.

6 – Protéger et sublimer la peau

La goyave regorge d’antioxydants et de vitamines bénéfiques pour la peau. Ses antioxydants protègent la peau des dommages causés par le soleil et aident à prévenir l’apparition des rides.De plus, l’extrait de feuille de goyave peut même aider à traiter l’acné lorsqu’il est appliqué directement sur votre peau. Une étude en éprouvette a révélé que l’extrait de feuille de goyave était efficace pour tuer les bactéries responsables de l’acné – probablement en raison de ses propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires .

7 – Soutenir notre digestion

Riche en fibres et de potassium, la goyave aide à nettoyer le système digestif et à soutenir notre microbiote intestinale. Les propriétés acides de la goyave nettoient l’estomac tandis que les antioxydants comme les vitamines A et C éliminent les impuretés.

L’un des éléments nutritifs clés de la goyave est la fibre. Il a été démontré que les fibres aident à la digestion en solidifiant et en ramollissant les selles, permettant ainsi de soulager la diarrhée et la constipation. Des études montrent également que l’extrait de feuille de goyave peut aider à réduire l’intensité et la durée de la diarrhée.  C’est pourquoi si vous souffrez de troubles digestifs récurrents, tels que le SCII, pensez à la goyave pour pendre soin de vos intestins.

Nos autres articles